La pharmacie hier, aujourd'hui et demain

La pharmacie hier, aujourd'hui et demain

Hier, la pharmacie était celle des apothicaires, des alchimistes qui avaient pour mission la composition d'un remède prescrit par le médecin. 

A la fin du 13ème siècle, la pharmacien d'hier entre dans le quotidien des habitants, il vend ses potions, remèdes miracles qu'il a composé. Il soigne et aide, il est à l'époque le référent de la santé quotidiennement, en ville comme à la campagne.

Aujourd'hui, l'officine a énormément évolué, elle a aussi un rôle social. 

Le pharmacien prend le virage tel qu'il n'a jamais eu à le faire auparavant dans toute l'histoire.

Il doit avoir des compétences aujourd'hui plus que jamais, à analyser, conseiller et suivre son patient, car il a des connaissances et une reconnaissance légitime de ses clients. On attend de lui, un partage des données de santé par le DP (dossier pharmaceutique informatisé qui permet le recensement des médicaments prescrits), un accompagnement performant avec des conseils de spécialiste.

Parmi toutes ces nombreuses missions, l'officine actuelle est un commerce, à part entière, certes atypique, le pharmacien est confronté à la concurrence. Ce qui peut faire la différence, c'est le bon conseil, au bon prix, au bon moment,  au bon emplacement et avec le bon produit. On peut alors parler de merchandising.

Le merchandising, mot anglais, qui signifie que chaque produit doit être exposé "convenablement" pour qu'il puisse se vendre lui même.  

Et enfin, la pharmacie de demain, celui-ci ne restera peut être plus derrière son comptoir, mais sera encore plus près du patient, à son domicile ou même sur son lieu de travail. Le pharmacien qui se construit, doit entrer dans le mécanisme de la santé, en associant la connectivité, la mobilité, l'expertise et l'expérience. Son rôle sera d'allier connaissances pharmaceutiques et techniques en gardant un relation humaine.






Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !