Le merchandising en pharmacie

Le merchandising en pharmacie

La règle des  5 B de Kepner est une règle de base relative au merchandising, dictée par Charles H. Kepner dans les années 1950.

  •  le Bon produit
  • au Bon endroit
  • au Bon moment 
  • au Bon prix
  • en Bonne quantité 
Aujourd'hui, nous pouvons ajouter une règle essentielle : au BON conseil.

Nous pouvons adapter différents critères liés au merchandising :

On distingue le merchandising de gestion, le merchandising d'organisation, le merchandising de séduction et le merchandising de séduction

Le merchandising de gestion, provient des résultats chiffrés en valeurs, en volumes, chiffres d'affaires,  marges, en tenant compte des stocks immobilisés et des délais de paiements. Il permet d'optimiser les différentes gammes et l'espace linéaire occupé par ses gammes. On parle alors de rentabilité linéaire.

Le merchandising d'organisation, son but est de rechercher la meilleure implantation possible du produit ou de la gamme dégageant le plus de chiffre d'affaires possible tout en facilitant la préhension par le client consommateur. Dans un premier temps, il est impératif de définir un assortiment produits cohérent, d'adapter l'offre et la demande. Le merchandising d'organisation bien étudié permet au client de se repérer facilement, les linéaires sont bien  structurés et clairs. 

Le merchandising de séduction, s'appuie sur un jeu de séduction, il faut organiser l'officine en créant une ambiance unique. Le client-patient doit trouver au plus vite son produit, tout en suscitant l'envie et en déclenchant l'acte d'achats complémentaires. Le côté olfactif a toute sa place ici.  

Aujourd'hui, vient se greffer le merchandising de communication.
Il permet d'émettre un message au consommateur, celui ci doit se démarquer de la concurrence et donner une image positive, qualitative et soignée de l'officine. La communication passe par la relation et l'échange que l'on véhicule aux patients. C'est aussi informer, afin de transmettre une actualité ou une offre aux clients.

Il faut donc pouvoir adapter ces notions à chaque espace de vente.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !